Difficultés avec les administrations

Les personnes qui viennent à la permanence sociale sont presque toutes de nationalité ou d’origine étrangère, analphabètes et issues d’une culture orale et rurale. Elles sont très démunies dans une société urbaine où c’est l’écrit qui règne. Le fonctionnement des administrations leur paraît hermétique. Aller aux guichets des services publics où l’accueil est parfois distant, comprendre et remplir des dossiers représentent une difficulté insurmontable.

Ces personnes viennent au centre avec une demande d’écrivain public mais elles ont surtout besoin d’un lieu où on va les accueillir, prendre le temps de les écouter, de comprendre leurs demandes, d’expliquer leurs droits et les démarches à accomplir…

Leurs difficultés avec l’écrit, la langue française, la rigueur des délais et des documents à fournir font que souvent, elles rencontrent des difficultés pour bénéficier de leurs droits. Notre rôle est de leur expliquer comment les administrations fonctionnent pour qu’elles comprennent mieux comment effectuer leurs démarches et qu’elles soient en mesure de faire leurs propres choix.

Souvent, se cache derrière cette première demande, une réalité bien plus complexe, des problèmes sous-jacents.

Certaines personnes entrent en conflit avec une administration parce qu’elles ne sont pas d’accord avec leur décision ou que celle-ci a commis une erreur. Nous les aidons alors à formuler un recours, à demander un aménagement ou à leur dire que c’est l’administration qui est dans son droit et qu’elles ne peuvent rien faire contre cette décision.